• Connaissez-vous la cup? ou Coupe menstruelle? 

    Si vous êtes une fille, vous en avez surement déjà entendu parler. C'est le petit objet hygiénique qui affole la toile depuis plusieurs années lorsqu'on parle des menstruations. Tantôt il est adulé tantôt il est décrié, mais beaucoup s'accordent à dire que c'est une bonne solution pour éviter les protections jetables plus classiques comme les tampons ou serviettes hygiéniques. 

    La Reine des Neiges dans ma culotte...

    Je vais donc vous donner mon point de vue d'utilisatrice, je ne juge en aucun cas les filles qui continuent à utiliser les protections jetables ! C'est en gros un débrief après 1 an 1/2 de cup.

    En tant que nageuse, j'utilisais beaucoup les tampons, et de temps en temps des serviettes jetables qui étaient de plus en plus irritantes et lorsqu'ils ont mis du gel bleu ainsi que des parfums j'ai commencé à me poser des questions sur l'impact de ces protections sur ma santé et sur l'environnement. 

    Etant dans une démarche de produire moins de déchets depuis plusieurs années, je me suis renseignée sur les alternatives aux protections classiques des supermarchés. Il y a donc les protections jetables plus écologiques, ou bien les serviettes hygiéniques lavables ou encore la cup. 

    J'ai été très vite attirée par la coupe menstruelle qui promettait les mêmes avantages que les tampons (et les inconvénients aussi - je vous en reparlerai), liberté, peu de risque de fuites, pratique et en plus écologique parce que réutilisable pendant environ 5 ans! 

    Les inconvénients sont bien sur la possibilité du choc toxique. Mais si on vide et nettoie bien sa cup régulièrement (toutes les 3 à 8h maxi) il y a peu de risques. Il faut donc bien se laver les mains, bien stériliser la cup avant et après chaque cycle.

    Mais pourquoi je mentionne la Reine des Neiges dans mon titre ?

    Tout simplement parce que je suis super contente de ma jolie coupe à paillettes bleues! Yeah, c'est la fête dans ma culotte. Un peu de fun dans le quotidien permet de l'égayer, même si ce n'est pas grand chose comme une cup à paillettes.

    La Reine des Neiges dans ma culotte...

    Mais aussi parce que je me sens un peu libérée concernant cette semaine pénible tous les mois dans ma vie de femme. J'ai trouvé grâce à ce site LA bonne taille de cup qu'il me fallait et donc adaptée à mon flux. En général, je la vide 3 à 4 fois par jour, donc j'ai souvent la possibilité de le faire à la maison tranquillement. Ce n'est pas très contraignant, maintenant que je maitrise les gestes je mets environ 2 à 3 minutes pour tout le processus.

    Oui mais quand tu n'es pas chez toi? Alors soit il y a un lavabo près des toilettes et donc c'est comme à la maison, soit il n'y en a pas (sur l'autoroute, au resto, dans les centres commerciaux....) et en général avec le sac à langer j'ai une petite bouteille d'eau et j'ai pris l'habitude d'en avoir une sur moi quand je sais que j'en aurai besoin, je l'utilise pour nettoyer ma cup et la fois suivante lorsque je suis à la maison je la nettoie vraiment bien. 

    J'ai testé la cup à la piscine, c'est top ! Mieux qu'un tampon, elle ne se remplit pas d'eau et ne gonfle pas... 

    J'ai testé la cup au ski, c'est top aussi! Peu importe les mouvements on est libre et pas gêné !

    J'ai testé la cup à la plage! C'est comme pour la piscine, c'est génial. 

    La Reine des Neiges dans ma culotte...

    Comme vous pouvez le constater j'en suis hyper satisfaite et plus jamais je ne retournerai aux tampons et serviettes jetables. Cela fait 1 an 1/2 que je n'ai pas eu à en acheter. Cela fait environ 540 protections hygiéniques jetables en moins dans la nature! Et j'ai fait des économies, j'ai acheté la mienne environ 20 euros, j'ai donc pour le moment économisé environ 40 à 50 euros, pas la grande fortune mais c'est déjà pas mal. Pour ma part c'est surtout l'aspect écologique qui me plaît.

    J'ai conscience que cette solution ne convient pas à toutes, il faut être très à l'aise avec son corps, ne pas avoir peur du sang. La première fois, c'est assez impressionnant, on se dit qu'on arrivera jamais à la mettre et il faut réussir à l'insérer correctement pour ne plus la sentir une fois qu'elle est en place. Et aussi, attention à ne pas la faire tomber dans la cuvette sinon... ce n'est pas drôle du tout, un grand moment de solitude puis de nettoyage en règle. 

    J'ai trouvé la solution qui me convienne d'un point de vue pratique mais aussi économique et écologique!

    J'ai beaucoup aimé cette vidéo présentant la cup du site Mademoizelle.com à l'époque où j'hésitais... C'est assez humoristique et décomplexant.

    Et vous ? cup ou pas cup? 

    La Reine des Neiges dans ma culotte...

    J'ai écris cet article dans le cadre du défi Green blog de Marie du blog Maman Youpie

    La Reine des Neiges dans ma culotte...

    A très vite pour d'autres astuces de maman fripouilles,

    Claire.

    Pour d'autres astuces de maman c'est par là.

    Petit à petit vous pourrez retrouver mes articles liés au défi Green blog ici.

    Psst partagez si vous aimez.

    Suivez nous sur Facebook et Instagram claire_revesdefripouilles et sur YouTube.

     

    Pin It

    4 commentaires
  • Aujourd'hui je vais vous présenter des BDs géniales. Elles sont sans textes mais les dessins sont tellement explicites que l'on invente les dialogues très facilement, que les enfants aiment se plonger dedans et découvrir les histoires.

    Anuki de Sénégas et Maupomé aux éditions de la Gouttière

    Ces BDs sont la série Anuki de Sénégas et Maupomé aux éditions de la Gouttière, il y en a au moins 6 tomes.

    Anuki de Sénégas et Maupomé aux éditions de la Gouttière

    Anuki est un petit indien à qui il arrive plein d'aventures. Heureusement qu'il a ses copains pour l'accompagner. Il mène une course folle pour réussir à manger plein de fruits. Il affronte des castors. Se chamaille avec ses amis. 

    Il s'amuse dans la neige avec ses amis. Mais dans la forêt il rencontre un lapin terrible et d'autres animaux redoutables... Découvrez comment il va s'en sortir et retrouver ses copains.

    Anuki de Sénégas et Maupomé aux éditions de la Gouttière

    Anuki de Sénégas et Maupomé aux éditions de la Gouttière

    Anuki de Sénégas et Maupomé aux éditions de la Gouttière

    Dans un autre tome, la course du printemps est organisée, à laquelle Anuki aime participer. Mais que fait donc Nuna? une petite indienne? Courir c'est pour les garçons et pas les filles... découvrez comment la petite fille va tirer son épingle du jeu et montrer aux garçons que les filles sont aussi capables de bien courir.

    Ou encore pour le tome 5, lorsqu'il fait nuit, on raconte des histoires autour du feu aux enfants, même des histoires qui font peur... au lever du jour, Anuki part en expédition avec ses amis, découvrez la rencontre qu'il va faire et ses péripéties.

    Anuki de Sénégas et Maupomé aux éditions de la Gouttière

    Anuki de Sénégas et Maupomé aux éditions de la Gouttière

    Anuki de Sénégas et Maupomé aux éditions de la Gouttière

    Ces histoires sont toutes super chouettes, les auteurs ont bien réussi à renouveler les scenarii dans toutes les BDs. 

    Anuki est un petit indien très drôle et dont on aime suivre les aventures. Mes filles rient en regardant ces livres. Elles aiment décortiquer les images, inventer des dialogues, s'approprier les histoires.

    Anuki de Sénégas et Maupomé aux éditions de la Gouttière

    Anuki de Sénégas et Maupomé aux éditions de la Gouttière

    De bons moments en famille à partager autour de ces BDs et en compagnie d'Anuki.

    Avec ces livres, je participe au rendez-vous  Chut les enfants lisent  de Yolina du blog Devine qui vient bloguer!

    A bientôt pour de nouvelles lectures,

    Claire.

    Pssst partagez si vous avez aimé!

    Pour d'autres lectures c'est ici.    

    Suivez nous sur Facebook et Instagram claire_revesdefripouilles et sur YouTube.

    Partenaire de Chut les enfants lisent: 

    laboxdepandore_partenaire_2.1       

    Pin It

    5 commentaires
  • Coucou les gourmands,

    Vous savez que j'aime tester des recettes! et bien aujourd'hui je vais vous en présenter une que j'ai testé il y a quelques jours des mini muffins aux pommes et au caramel au beurre salé. Ils sont moelleux, fondants, et tellement bons entre le petit goût acidulé des pommes tout juste cuites et la douceur du caramel... du cocooning en gâteau.

    Ma recette de mini muffins aux pommes et caramel au beurre salé

    C'est la saison des pommes, autour de chez nous il y a régulièrement des animations sur la pommes, dans les vergers, à l'école des enfants.... et donc plein d'occasion d'en acheter des bonnes, souvent bio et de production locale, en gros tout ce que j'aime.

    Dernièrement on boit beaucoup de jus de pommes... (nous en avons acheté pas mal à l'école de mes filles pour financer des projets de classe, le maître avait commandé 1 tonne de pommes à presser, ce sont les parents qui pressaient sur un vieux pressoir le matin, et l'après midi à la sortie les enfants vendaient le jus frais et délicieux), j'ai aussi acheté des pommes lors de notre visite d'un verger proche de la maison qui a plein de variétés anciennes de pommiers. 

    On ne peut pas stocker indéfiniment les pommes à la maison... donc je cherche des idées pour les utiliser dans mes recettes. J'ai eu l'envie un jour d'adapter ma recette de muffins aux myrtilles pour faire des mini muffins aux pommes et au caramel au beurre salé (que nous avons ramené de Bretagne cet été). 

    Ma recette de mini muffins aux pommes et caramel au beurre salé

    Ma recette de mini muffins aux pommes et caramel au beurre salé

    Alors, j'ai fait des mini muffins, mais vous pouvez les cuire avec la taille classique de muffins, il faudra juste rallonger le temps de cuisson de environ 5 à 10 minutes selon leur taille et votre four. 

    Je ne vous fais pas plus languir, voici donc la recette (testée et approuvée plusieurs fois par mes enfants et des amies!)

    Pour environ 36 mini muffins

    Ingrédients:
    125g de beurre
    50ml de lait
    2 gros œufs
    45g de sucre
    2 cuillères à soupe de caramel au beurre salé (soit vous le faites soit vous le prenez tout prêt dans le commerce)
    150g de farine
    1/2 sachet de levure (1,5cc)
    Sel, vanille
    2 pommes de taille moyenne

    Préchauffer le four à 160°c.

    Faire fondre le beurre et le laisser refroidir. Tiédir le lait. (petite astuce: je mets le lait froid dans le beurre fondu chaud !)

    Fouetter les œufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse un peu. Ajouter le beurre fondu et le lait tiède ainsi que les cuillerées de caramel au beurre salé.

    Ajouter d'un coup à la préparation la farine, la levure, une pincée de sel et de la vanille si elle est en poudre (si vanille liquide, la mélanger dans le bol des ingrédients liquides). Tout mélanger, jusqu'à obtenir une belle pâte. 

    Couper les pommes en petits dés (environ 1/2cm de côtés)

    Ajouter les pommes coupées en mini dés et mélanger délicatement à la Maryse.

    Verser la pâte dans les mini caissettes en papier ou dans des moules à mini muffins.  

    Mettre au four pour environ 15 minutes. Testez la cuisson avec la lame du couteau qui doit ressortir sèche.

    Les laisser refroidir (ou pas) sur une grille et déguster !  

    Ma recette de mini muffins aux pommes et caramel au beurre salé

    Ma recette de mini muffins aux pommes et caramel au beurre salé

    La première fournée a été un tel succès que les 36 muffins sont partis très très vite... je tournais le dos 2 minutes qu'il en manquait déjà plein! Même ma puce Célia qui n'est pas fan des gâteaux aux fruits (et des fruits tout court) a bien aimé. 

    C'est une recette facile et rapide à faire. Vous pouvez aisément la faire avec les enfants, les miens adorent casser les œufs, couper les pommes pour les plus grandes, patouiller... 

    N'hésitez pas à partager si vous aimez! Si vous les réalisez donnez moi vos retours avec plaisir.

    Bonne dégustation et à très vite pour de nouvelles recettes,

    Claire.

    Pour d'autres recettes c'est par ici.

    Suivez-nous sur Facebook et Instagram Claire_revesdefripouilles et sur YouTube !      

    Pin It

    votre commentaire
  • Coucou

    Dans mon article précédent, je vous parlais de ces choses que l'on adorait faire petit et que l'on reproduit avec nos enfants (ici). Si il y a bien une chose que j'aimais beaucoup petite, c'était lire, je lisais énormément et même adulte ! Je crois que c'est une passion familiale ma maman lit beaucoup, mon papa adore les BD, ma grand mère maternelle est une grande dévoreuse de livres et mon grand père qui dessine merveilleusement bien nous avait aussi inventé des histoires ! 

    J'essaye de transmettre de goût de la lecture, des beaux dessins et des histoires à mes enfants. Je crois que pour le moment c'est plutôt réussi.  

    Le petit marin de Stéphanie Vasseur et Estelle Meens éd Mijade

    Le livre que je vais vous présenter aujourd'hui, a de très belles illustrations et parle de la mer et d'un petit marin aventurier! Tout pour nous plaire. Je l'ai trouvé lors de notre séjour en Bretagne cet été.

    Avec ce beau livre, je participe au rendez-vous Chut les enfants lisent  de Yolina du blog Devine qui vient bloguer! . 

    Voici donc Le petit marin de Stéphanie Vasseur et Estelle Meens aux éditions Mijade. 

    Le petit marin de Stéphanie Vasseur et Estelle Meens éd Mijade

    "Il était une fois un petit marin qui adorait la mer..." ce petit marin la regardait souvent, il observait ses couleurs, ses mouvements. Il ferme les yeux pour entendre les vagues. 

    Il se pose beaucoup de questions sur la mer. Il avait entendu parlé des dangers de la mer, pour le moment il reste sur le rivage.

    Mais en voyant les bateaux partir au large, il avait envie d'y aller aussi. Si bien qu'un jour il décide de partir.

    Le petit marin de Stéphanie Vasseur et Estelle Meens éd Mijade

    Le petit marin de Stéphanie Vasseur et Estelle Meens éd Mijade

    Le petit marin de Stéphanie Vasseur et Estelle Meens éd Mijade

    Je crois que c'est ma page préférée qui résume bien les sensations géniales que procure la pratique de la voile!

    Le petit marin prend énormément de plaisir à voguer. Il n'aurait pas du attendre aussi longtemps avant de prendre la mer. 

    Mais le soleil disparaît... le petit marin est déçu, il n'a pas réussi à découvrir où il part se cacher la nuit!

    Justement celle-ci tombe et le vent souffle, les vagues deviennent de plus en plus grosses... 

    La tempête est là, le petit marin ne voit plus le port, il est perdu au milieu de l'océan déchaîné...

    Découvrez le réveil du petit marin, au milieu de l'océan plus calme, découvrez comment il va réussir à retrouver la terre!

    Le petit marin de Stéphanie Vasseur et Estelle Meens éd Mijade

    Le petit marin de Stéphanie Vasseur et Estelle Meens éd Mijade

    Ce livre est très beau. Les illustrations sont superbes, et j'aime beaucoup l'histoire, les enfants sont tantôt contents pour le petit marin qui découvre les joies de la navigation, tantôt ils ont des frissons en s'imaginant la tempête et les grosses vagues, tantôt rassurés de le voir sain et sauf après ... 

    Un livre chouette d'aventure et de découvertes, que mes filles aiment feuilleter et lire de temps en temps et mon petit bonhomme adore commenter les illustrations avec le "baaaateau". 

    A bientôt pour de nouveaux livres,

    Claire.

    Pssst partagez si vous avez aimé!

    Pour d'autres lectures c'est ici.  

    Suivez nous sur Facebook et Instagram claire_revesdefripouilles et sur YouTube.

    Partenaire de Chut les enfants lisent: 

    laboxdepandore_partenaire_2.1     

    Pin It

    2 commentaires
  • "Ces choses de notre enfance que l'on reproduit" ce titre et l'idée de cet article me sont venus ce weekend lorsque j'ai emmené mes enfants sauter dans les flaques d'eau! 

    Je crois que nous avons tous des souvenirs joyeux et marquants de notre enfance, du temps passé avec notre famille et que l'on a tellement aimé que l'on essaye de temps en temps de les reproduire avec nos propres enfants. 

    Ce sont des petites madeleines de Proust de notre enfance.

    Ces bonheurs de notre enfance que l'on reproduit...

    Depuis que j'ai mes enfants, j'ai toujours aimé les emmener de temps en temps sauter dans les flaques d'eau. Je trouve cette sortie géniale, régressive, source de rire et de joie pour les enfants... C'est vraiment un moment que j'affectionne beaucoup (ce n'est absolument pas le cas de papa fripouilles, donc je profite de son absence pour le faire). Ma maman m'a régulièrement raconté qu'ils nous emmenaient sauter dans une flaque d'eau géante quand nous étions petits mon frère et moi. Même si je ne m'en souviens pas, je pense que ces sorties le weekend en famille m'ont marquée, ont du tellement me plaire que maintenant je prends beaucoup de plaisir à en organiser de temps en temps avec mes propres enfants. C'est un peu d'organisation et il ne faut pas avoir peur qu'ils se salissent, mais cela en vaut largement le coût. 

    Ces bonheurs de notre enfance que l'on reproduit...

    Je crois que l'on reproduit ces instants de bonheur consciemment et inconsciemment. On est à la recherche de ces plaisirs d'enfance qui nous ont marqués. On cherche à ressentir à nouveau les émotions, les sensations, les goûts, les odeurs... que nous avions ressentis petits. On essaye de les partager avec nos enfants...

    La quête du bonheur et de la joie en famille.

    J'ai quelques autres souvenirs marquants de mon enfance qui m'ont tellement plu que je les reproduis aussi avec mes enfants.

    Ces bonheurs de notre enfance que l'on reproduit...

    Nous faisons souvent la cuisine à plusieurs mains (en fait si on s'y met tous on est entre 10 et 12 mains à cuisiner), les enfants adorent éplucher les légumes, casser les œufs, mélanger ou étaler la pâte des gâteaux et par dessus tout GOÛTER !! 

    J'ai le souvenir que j'aimais beaucoup lécher les spatules et les bols après avoir fait des gâteaux et mes enfants ne sont pas les derniers à me demander de goûter la pâte des pâtisseries, ou même à parfois tremper le doigt dans la crème pâtissière ou la ganache quand je tourne la tête. 

    La cuisine rassemble! Le partage et le plaisir sont au cœur de cette activité. 

    Ne pensez pas aux léchouilles, aux œufs qui peuvent tomber par terre, au bazar que l'on doit ranger et nettoyer après le passage des enfants, comme pour les flaques d'eau, le plaisir est tel qu'il efface toute cette partie, qui peut être aussi source de partage et de rires. 

    Ces bonheurs de notre enfance que l'on reproduit...

    Ces moments sont précieux, dans la course folle du quotidien. L'école, les enfants, les activités, le travail... nos trains de vie vont tellement vite la semaine, que l'on a souvent du mal à prendre du recul, à se poser pour partager des activités en famille. On est stressé par les horaires, il faut se dépêcher pour partir à l'heure le matin, vite vite il ne faut pas rater la sortie de l'école, ou bien arriver à temps pour la danse, le foot ou l'anglais... ne pas oublier de faire les courses, les repas, le linge... penser à la réunion et aux objectifs du travail pour ceux qui sont concernés et surtout ne pas trop trainer le soir pour être en forme le lendemain et à nouveau repartir dans le tumulte de ce quotidien stressant.

    On oublie de s'arrêter, on oublie de regarder les feuilles voler, d'écouter les oiseaux chanter, d'observer le paysage (j'adore regarder le Mont Blanc lorsqu'on l'aperçoit au loin sur le trajet de l'école, ou bien regarder le coucher du soleil sur la montagne, la campagne ou la mer, observer les nuages, les couleurs du ciel...) ...

    Ces bonheurs de notre enfance que l'on reproduit...

    Vive les week-ends, les dimanches cocoonings, les instants dédiés à notre famille.

    Il y a une tendance "slow life" qui circule sur les réseaux sociaux, beaucoup de bloggeuses utilisent le hashtag #slowlife pour désigner les photos sur lesquelles elles montrent leurs moments simples, de partage avec leurs enfants (je l'utilise moi aussi de temps en temps). Des moments pendant lesquels on se fait plaisir et on ne pense pas aux impératifs de la vie quotidienne. Je trouve l'idée géniale, que se soit pour "glandouiller" le dimanche en pyjama devant des films en famille ou bien faire des coloriages, ou bouquiner, lire des histoires à ses enfants ou marcher dans les bois, tant que l'on partage un bon moment c'est ce qui compte! 

    Quand j'ai réfléchi à ces moments de mon enfance que j'ai beaucoup aimé et que je reproduis, j'ai tout de suite pensé aux après midis du dimanche passés à jouer aux jeux de société avec mes parents! J'en ai de très bons souvenirs, même si j'étais une affreuse mauvaise perdante! 

    Ces bonheurs de notre enfance que l'on reproduit...

    Depuis que mes enfants sont nés, j'ai toujours aimé jouer avec eux, et maintenant qu'ils sont en âge de jouer à des jeux de société nous leur en proposons régulièrement. Depuis quelques temps j'essaye d'intégrer plus de parties dans notre emploi du temps, au moins 1 fois par semaine (souvent plusieurs parties ou jeux d'affilée) et en général plus (au moins une ou deux fois en semaine souvent entre midi et 2 avant de repartir à l'école et 1 ou 2 fois le weekend voir plus si il pleut, mais comme on fait aussi souvent des activités créatives cela dépend de ma motivation à nettoyer la peinture ;-) ).

    J'aime beaucoup jouer, et donc j'essaye de transmettre ce plaisir à mes enfants. Je joue assez souvent à des jeux de "plus grands" avec Julie qui sait lire, et Harmonie qui commence aussi et on s'amuse beaucoup toutes les 3. Mon petit a découvert les plaisirs des jeux grâce au Premier Verger de Haba ou bien à Little cooperation de Djeco, et ma puce Célia aime aussi beaucoup jouer avec nous. Nous adaptons les jeux en fonction de l'âge et des "compétences" du plus jeune. Souvent nous faisons des équipes, soit on joue tous les 6 soit on se sépare en 2 groupes 3 et 3 ou bien 2 et 4 selon les jeux.

    Ces bonheurs de notre enfance que l'on reproduit...

    Je vous ai montré quelques exemples de ces petits moments de bonheur que je reproduis de mon enfance. Je suis sure que j'en ai plein d'autre que je reproduis inconsciemment, et je suis sure que mon mari fait de même. 

    Nous avons tous en nous des instants magiques que l'on souhaite transmettre et faire découvrir à nos enfants...

    Et vous quels sont les vôtres? n'hésitez pas à les partager en commentaire je serai heureuse de les lire.

    Toutes les photos sont issues de notre sortie "flaques d'eau", j'avais aussi emmené des déguisements et des ballons... de quoi transformer une simple balade en moment un peu magique...

    A  très vite pour de nouvelles aventures...

    Claire

    Psst partagez si vous aimez

    Toutes les photos sont les miennes, merci de ne pas les copier et les utiliser sans mon accord. 

    Pour d'autres blabla c'est par ici.  

    Suivez nous sur Facebook et Instagram claire_revesdefripouilles et sur YouTube.     

     

    Pin It

    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires